Un zoo dans mes bagages

On continue notre virée littéraire en Afrique avec Gérald Durrell, célèbre naturaliste ayant créé un zoo dans un manoir sur l’Île de Jersey.

Depuis toute petite, j’ai une passion pour les animaux. Enfant, mes vacances consistaient à observer des insectes au microscope et à reconnaître les fleurs et les arbres que nous croisions en ballade. J’ai donc bien évidemment réalisé des études dans cette voie avec l’intention un jour de faire un métier que j’aime et qui me permette de contribuer à la protection de la nature.

Dans ma bibliothèque, plusieurs livres me suivront toujours car ils sont le témoignage de passionnés ayant apporté les fondements de l’étude du comportement animalier. Pour ne citer qu’eux : Konrad Lorenz et Remy Chauvin.

Or, il y a quelques jours, je suis tombée sur le livre de Gérald Durrell, un zoo dans mes bagages, bien enfoui derrière d’autres livres de ma bibliothèque. Je ne me souvenais pas l’avoir, ni même si c’était un roman ou un livre documentaire. Quelle ne fut pas ma joie de découvrir un naturaliste ayant créé son propre zoo (nous parlerons plus bas de l’utilité des zoos).

Untitled-1

Ainsi, à travers ce petit livre qui se lit très rapidement, nous découvrons l’aventure de G. Durrell pour créer son zoo. C’est un naturaliste anglais décédée en 1995. Il a écrit ce livre avec beaucoup d’humours et de nombreuses situations très cocasses sont racontées. Avec les animaux, il y a toujours des surprises, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Quand votre chien fait des bêtises c’est une chose, mais quand il s’agit de singes doués de préhension, c’en est une autre surtout si votre ménagerie est accueillie temporairement dans un magasin style Harrods.

Sur le site de l’INA, vous pouvez retrouver une vidéo (en français) présentant le parcours de G. Durrell ainsi que l’installation de son zoo sur l’Île de Jersey.

Et les zoos alors ? C’est bien ou pas ?

Avec ce livre, je voulais revenir sur l’utilité d’un zoo. C’est un sujet souvent controversé car nous souhaitons tous voir les animaux vivre dans leur habitat naturel, en liberté. Néanmoins, l’homme a un impact important sur ces habitats lesquels sont modifiés et ne permettent plus à certains animaux d’y vivre par manque de ressources alimentaires par exemple. Il y a aussi le braconnage très présent en Afrique ainsi que la destruction d’habitats pour l’exploitation de ressources pétrolifères par exemple (je vous invite à regarder le documentaire Virunga – Netflix – très poignant).

A cause de ces raisons (entre autres car certaines sont d’origine naturelle), certaines espèces viennent à disparaitre. D’autres sont proches de la disparition. Les zoos jouent donc un rôle de conservation. Le but étant que les animaux se reproduisent en captivité afin de réintroduire certains individus dans leur milieu naturel si les conditions sont réunies pour leur offrir protection et ressources alimentaires.

C’est évidemment une vision très simplifiée et la « gestion » des espèces en voie de disparition est plutôt compliquée car vous vous doutez bien qu’elles sont nombreuses et nous n’avons pas les moyens de toutes les sauver malheureusement.

Je vous propose de visionner cette vidéo sur la sélection des espèces à protéger. Elle présente les choses de façon humoristique même si le contenu est assez fataliste.

en-savoir-plus

Le zoo de Jersey existe toujours et est devenu un centre de conservation des espèces. Vous pouvez retrouver plus d’infos sur leur site web ici. Ils proposent même d’adopter un animal pour aider à sa protection. C’est une sorte de parrainage qui vous permet d’avoir des infos sur sa vie quotidienne, sa santé, des photos exclusives avec quelques goodies.

Untitled-4

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *